Page 97

DES INDES.

93 passé. Maintenant pour dire quelque chose en particulier d’edification, iadiouteray deux ou trois poincts choisis entre plusieurs semblables, que nous pourrions escrire pour monstrer la constance de ces Chrestiés.Vn ieune Seigneur Gétil, pousse des Bonzes, enuoya dire à deux Chrestiens principaux personnages de ses terres qu’ils reniassent IESVS CHRIST, & qu’ils se fissent Fochescies (qui est vne fecte entre les Gentils) & que pour signe de leur abiurement, ils missent sur leurs testes le liure de l’Idole, appellee Fochescieu. Les Chrestiens ayans ouy ce commandement Isl aymét firent responce auec grande liberté, qu’ils mieux estoient resolus d’abandonner plutost la tout quivie, que le Christianisme, laquelle response ter que la entenduë, du Seigneur leur fist comman- Religion, dement de nouueau, que puis qu’ils ne se vouloient faire Gentils, ils se partissent soudain de son gouuemement : ce que ces deux bons personnages sans se soucier aucunement de leurs biens, commencerent à exécuter se mettans en esquipage pour sortir, mais vn autre Chrestien trouuant vn peu estrange se commandement, s’en alla parler au Seigneur, & sceust si biéiouër son roolle, qu’il luy fit reuoquer sa sentence, luy remonstrant, qu’il n’estoit pas cóuenable que ce qui auoit esté esleu, & receu auec

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement