Page 69

65 DES INDES. gaillards traictables, & de la meilleure conuersation que nous ayons veu, ny cogneu. Ie desire quelques fois de me retirer à part, mais ceux là qui viennent de Ferueur tous costez sont en si grand nombre, qu’ils des Indiens. ne me laissent aucunement en paix, & iaçoit que ie ne parle, eux neantmoins commencent à proposer diuers discours, & me interrogent de nostre façon de faire, me dõnans raison de la leur, & s’en vienent de nuict pour prier en nostre maison. Ils sont fort capables, ores qu’ils n’ayêt iamais heu personne, qui leur enseignast les choses, dignes de leur capacité. Ils viuent aux vil- Leurs mai lages, & leurs habitatios sont fort conioin sons. tes ensemble, basties de diuerses pieces de bois, & enduictes de croye, auec des nattes tissués de feuilles de canne, ou de leurs roseau. Es mariages, qu’ils font prenans En mariages plusieurs femmes, ne leur semble pas grãd ils ne se inconuenient si elles sont Sœurs, ou Mere soucient & fille : car ainsi à leur aduis il y a moins du degré de bruit dans la maison, & moins de ia- d’affinité. lousie ; Et quoy qu’ilz ne fassent point de compte du degré d’affinité & alliance, ils prisent neantmoins beaucoup, & auec grand rigueur celuy de consanguinité. Ilz ayment fort tendrement leurs enfants mas Amour les iusques à certairn temps, & ne les en- dissolu seignent rien plus, que ce qu’ils scauent & vers leurs masles. E

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement