Page 143

139 DES INDES. persóne ne s’y faict baptizer hors mis quel ques estrangers, desquels il y a grand concours : voire plusieurs d’iceux s’y arrestent Pour habiter, à cause de la commodité de viure, qu’ils y trouuent. Et de ceux-cy deux mille cinq cens y en a entre ceux, que nous auons dit cy dessus auoir embrassé la Foy Chrestienne en ces pays. Au reste on Les Noui voit en ces Chrestiens vne nouuelle fer- ces trauail lent desia. ueur & certaine renouation d’Esprit leur estre causee par l’aide & trauail de nos Fre tes Nouices, qui cultiuent cette vigne auec tel fruict & progrez, que le nombre des Lettre du Eglises s’y est augmenté. Dequoy le Pere Pere LuAlphonse Lucina faict foy en vne de ses cina. lettres, par ces parolles. Ceste annee 1590. L'ardeur & deuotion des Chrestiens a esté telle, que jamais on n’en veit en ce pays de semblable. Le concours des Confessions incroyable, comme aussi des disciplines, specialement les Vendredys de Quaresme. La feste de la Natiuité fust celebree auec grande solennité & foule de gens : en laquelle on remarqua vne particuliere affection à la deuotion, si que depuis le Soleil leuant iusques au couchant l’Eglise fust tousiours pleine de peuple, assistant à l’office diuin, oyant la Messe & predication auec merueilleux contentement. Nos freres Iaponois, qui demeurent en ce Nouitiat, sont distribuez par ceste ville, & recueillét grand fruict de leurs exhortations & ser mons,

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement