Page 129

125 DES INDES. esté par les nostres instamment requis de ce faire, arraisonna sa seur, & employa bonne partie de la nuict pour la couaincre par raison, la priãt au reste & coniurant de rece voir le sainct baptesme. Mais d’autant que l'heure de la lumiere interieure du Saict Esprit n’estoit encor venue pour cognoistre la fausseté de son abus, il ne fut nullemét possible l’en rendre capabie, ains s’endurcissoit de plus en plus. Ce qui fust cause que Don Protais, ne voyant autre remede, enuoya appeller Isafay & son frere, auec lesquels il auisa d’vser d’vn stratageme alendroit d’icelle : à scauoir, que tous deux luy diroient, que Don Protais s’estoit fort ressenty du refus qu’elle luy auoit saict en vne demande si iuste & conuenable : & que Ruse sain si elle persistoit en son propos obstiné, elle cte, pour donneroit occasion à Don Protais de leur conuertir la Dame denier les rétes assignees, & par ce moyen opiniastre. elle seroit cause de leur ruine : attendu que ils n’auoient autre aide & soustien que de la part de Don Protais. La Mere oyant ces parolles de la propre bouche de ses fils, n’eust plus le cœur de resister, ne pouuant l’affection maternelle souffrir aucune calamité en ses enfans, & accordant à leur Amour de saincte ruse ce qu’elle n’auoit iamais vou- la Mere lu octroyer à prières quelconques,conde- vers ses en scendit à leur volonté, de maniere qu’ayãtfants. ouy,

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Recueil de quelques missions des Indes orientales, et occidentales...  

Auteur : Martinez, Pedro / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement