Page 97

DE

ROBIN

JOUET.

81

aux habitants du pays avec la libéralité généreuse et bienveillante de ces pauvres grands Bourbons. L'illustre vieillard ne réservait pour lui que les engoulevents : c'était la seule dîme qu'il prélevait sur ces innocents abatis de chasse qu'on lui a tant reprochés : pauvre roi ! Ma curiosité satisfaite, j'accrochai soigneusement ma victime par la peau du bec à l'extrémité cassée d'une petite branche de mon a r b r e , afin de l'emporter le lendemain matin. J'ignorais à quoi elle p o u r rait me servir; car je ne pensais pas à la m a n g e r , n'ayant ni feu , ni terre pour la faire cuire. Mais c'était m a première chasse, et si singulièrement faite, que je voulais me rendre bien compte de ce que j ' a vais tué. Chauve - souris ou oiseau? Je n'en savais rien encore. P e n d a n t la n u i t , les objets, même les plus vulgaires, revêtent des apparences fantastiques : la longue moustache de m a victime me semblait tenir du merveilleux. Ce ne fut que le lendemain, après examen, que je reconnus avoir tué tout simplement un énorme engoulevent, ou plutôt un

murucututu,

car c'est ainsi que les Indiens n o m m e n t cet oiseau d'après son cri. Cela fait, je remontai sur mon lit-perchoir, trèscontent de moi, et ne me doutant guère que je venais

c

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement