Page 88

74

LES

AVENTURES

le b a s - f o n d où je me trouvais. A part eux, on ne voyait que des flots tachetés de bois décharnés, qui ressemblaient à de g r a n d s os de squelettes dépassant le sol d ' u n cimetière. C'était triste à donner le spleen, si j'avais eu le loisir de penser au spleen ou à quoi que ce soit qui ne fût pas mon salut en ce monde. La dernière marée m'avait trop fortement impressionné pour que je ne cherchasse point à lui échapper sur un sol de refuge quel qu'il fût. Enfin, au bout de quatre heures environ d'une marche pénible, comme le soleil commençait à descendre dans la m e r , il me sembla que ses rayons étaient échancrés avant l'heure p a r une sorte de rideau noir qui venait d'apparaître subitement entre lui et moi. Je hâtai le pas pour g a g n e r un

amas

d'arbres que j'apercevais devant moi, dans m a route, où il formait comme une montagne de bois morts échoués, sur lesquels scintillaient encore çà et là quelques feuilles vertes. Je grimpai non sans difficultés à travers son dédale, jusque sur les branches les plus élevées, et de là je regardai l'horizon. Mais le soleil, conséquemment la lumière , se font et disparaissent vite sous l'équateur. Les crépuscules n'y existent p a s , pour ainsi dire. Je ne réussis à découvrir, comme d'en b a s , q u ' u n e longue bande noire

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement