Page 54

46

LES

AVENTURES

notre propre faute que nous m a n q u o n s à réussir, en pêche comme en chasse, comme en affaires et dans toutes les choses de cette vie. Cet insuccès p e r m a n e n t me fit reléguer la pêche au second plan de mes occupations, et p a r suite m'occuper davantage de mes statuettes. En cela je réussissais au delà de mes espérances. Au bout de dix j o u r s , je donnai au second son Espagnole à la m a n tille, qui était si semblable à la mienne q u e , sauf une vague ressemblance avec la senora dont il m ' a vait prié de reproduire les traits, on eût pu les confondre ensemble. Bientôt a p r è s , j'offris à mon capitaine un beau picador avec sa lance à banderole , e t , l'ambition me venant avec le succès , je me proposai de doubler m a collection en imitant d'après nature quelques-uns de mes camarades. Dans ce b u t , je me mis à travailler j o u r et n u i t , pour ainsi dire. Ma besogne et surtout mon nid solitaire me plaisaient de plus en plus chaque jour. J'avais fini par m'établir l à , non-seulement p e n d a n t les j o u r n é e s , mais même pendant les n u i t s , e t , quand le vent le p e r m e t t a i t , j'y travaillais à la lumière. P e r sonne ne me voyait, et d'ailleurs personne ne m ' e û t rien dit, protégé que j'étais par mes chefs supérieurs. Bientôt, afin de n'avoir jamais à descendre dans

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement