Page 248

220

LES

AVENTURES

arrivait presque tous les jours. Il ne s'entendait réellement q u ' à une seule besogne, celle de p l u m e r les oiseaux. Il allait m ê m e de si bon cœur à cette œuvre de destruction et s'y prenait si bien, que je l'ai toujours soupçonné de n'en avoir pas été à son coup d'essai, lorsque je la lui enseignai pour la première fois. P e n d a n t les commencements de ces différents exercices, je crus si bien qu'il allait mordre à l'éducation, que je lui adjoignis un c a m a r a d e . A l'aide de collets tendus dans les a r b r e s , je pris plusieurs de ses congénères , un entre a u t r e s , g r a n d comme un enfant de quatre à cinq ans. Aussitôt je portai tous mes efforts sur ce dernier. Après l'avoir a t t a c h é , puis fait j e û n e r pendant plusieurs j o u r s , je voulus lui apprendre différentes choses, comme à son c a m a rade. Mais, de quelque manière que je m'y prisse, je n'aboutis avec lui qu'à m e faire casser ou renverser des pots, m a n g e r deux ou trois rôtis, e t , avant t o u t , à être m o r d u si fort et si souvent que je finis par p r e n d r e en grippe m a victime. Après nous être réciproquement torturés p e n d a n t u n grand mois environ, je le trouvai enfin délogé avec u n coin de sa cage qu'il avait réussi à casser. Je fus plus heureux dans mes autres éducations. Six mois après mon arrivée, j'avais trois perroquets,

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement