Page 187

DE R O B I N J O U E T .

te'»

la végétation dans les pays équatoriaux du nouveau monde. Tant sur mon arbre que sur ses voisins, j'avais, comme on voit, du bois et des amarres à pouvoir construire un village entier de cabanes, si j'avais voulu; mais le manque d'outils m'arrêtait à chaque instant, et me fit circonscrire ma demeure au strict nécessaire. Je ne possédais, en fait d'instruments tranchants, que mon sabre, mon malheureux sabre. Bon gré mal gré, il me fallait le mettre à toutes les besognes, en le ménageant de mon mieux cependant, car je le sentais aussi indispensable à ma nouvelle existence que mon fusil même. De plus, j'étais à la fois inhabile et impatient à mon œuvre. C'était la première fois que je construisais une cabane quelconque : je m'y prenais mal, et non-seulement je n'avançais pas vite, mais, par suite d'inconvénients ou même d'impossibilités que je n'avais pas su prévoir, je me voyais souvent forcé de défaire ce que je venais d'arranger à grand'peine. Ainsi, au quart de ma construction à peu près, il me fallut tout recommencer, parce que je découvris que la branche que j'avais prise pour toit était aux deux tiers pourrie. Au désert comme à la ville, la bâtisse et surtout l'inexpérience sont sujettes à plus d'un mécompte !

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement