Page 171

DE

ROBIN

JOUET.

151

cheval en fureur. P a r t o u t , clans l'eau douce comme dans l'eau salée, les courants sont si violents q u e , pour peu que le flot vous monte seulement à h a u t e u r des genoux, on est emporté à la vague sans pouvoir se retenir, aussi roulé q u ' u n galet pris par un torrent. Or, d'un côté de mon île, régnait, à chaque marée un peu forte, u n courant d'eau de m e r qui refoulait les eaux douces et les remplaçait par ses flots plus que saumâtres. Le matin m ê m e p e u t - ê t r e ce courant l'avait emporté. Mais, pendant la nuit, la marée d'eau douce avait repris son d o m a i n e , et mon lac, qui, par deux côtés communiquait avec l ' O c é a n , suivait les phases de la marée. C'est ce qui avait fait que la veille j'avais trouvé de l'eau de m e r saumâtre et imbuvable, tandis que présentement je trouvais de l'eau douce à peu près bonne. Sans deviner ni même pressentir tout cela, je bus à bouche que v e u x - t u . J'étais privé d'eau depuis la veille, e t , toute c h a u d e , boueuse et un peu saumâtre qu'était celle-là, elle me sembla douce et pure comme du cristal. Il n'y a que la privation pour faire trouver excellentes les choses mêmes qu'en temps ordinaire on dédaignerait à ne pas y vouloir goûter. Je me roulai clans le lac à la façon d'un marsouin. Je lavai à grande eau mes morsures, qui me cuisaient un peu.

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement