Page 164

144

LES A V E N T U R E S

cuisse de macaque rôtie en plein air. Or, si véritablement le maître aimait la macaque à ce point, je puis certifier qu'il avait un singulier goût; car, tout mangeable que cela est, le meilleur morceau du meilleur des singes ne vaut pas le plus maigre des biftecks. J'en puis parler savamment; car, pendant les nombreuses années que j'ai passées dans l'Amérique du Sud, j'ai mangé du singe comme nous mangeons du poulet, c'est-à-dire tous les jours, en quelque sorte. Ce qui me paraît le plus probable, c'est que notre maître menuisier, fidèle aux habitudes qu'ont les matelots, surtout vis-à-vis des soldats, avait voulu nous raser, comme on dit. Mais j'étais jeune alors, je débutais aux voyages; tout ce qu'on m'avait raconté sur les pays lointains était pour moi parole d'Evangile, et de par ma faim, non moins qu'en souvenir des récits de notre traversée, je me faisais une fête de manger du singe. Le mien était précisément une belle femelle à la peau un peu noire sous ses poils rouges clair-semés, mais bien en chair, grasse comme un cochon libre, et me promettant un vrai régal, si les assertions des matelots n'étaient pas de la poésie toute pure. J'avisai, à quelques pas de l'arbre où je l'avais tué, un tronc mort couché par terre au bord du massif.

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement