Page 163

DE R O B I N J O U E T .

1 48

cris redoublaient et ils me montraient à qui mieux mieux leurs mâchoires aux dents grinçantes, tout en hurlant avec un tel ensemble que si je ne les avais pas vus, j'eusse cru qu'une bande de tigres était à mes trousses. Quand je fus arrivé à vingt pas d'eux environ, je choisis du regard le plus gros de la troupe, qui pouvait être de la taille d'un fort chien de chasse. Je l'ajustai à la tête, tout en me rapprochant de lui insensiblement, et à dix pas au plus je lui envoyai un coup de double-zéro. Il tourna autour de sa branche comme un clown qui fait une culbute , s'y retint par la queue durant une seconde, et tomba à terre la tête en bas. Mon coup lui avait criblé la poitrine et la face : il était mort. Ses compagnons, après être restés pendant un instant immobiles, silencieux et comme frappés de stupeur, s'enfuirent en hurlant. Je pris ma victime, l'examinai à mon aise, et me mis en devoir de la préparer pour la manger. Les matelots de la Fortune nous avaient plusieurs fois parlé de leurs festins de singes, qui, d'après eux, étaient les meilleurs qu'ils eussent faits de leur vie. La femelle surtout, disait le maître menuisier du bord, avait un goût si exquis, que le plus succulent morceau de bœuf bien accommodé, ne valait pas une

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement