Page 151

DE R O B I N

JOUET.

11)3

patte qui retenait son corps glissa d'entre les lianes qu'il ne tendait plus par sa pression. Puis le cadavre tomba et s'étala tout de son long sur le sol, le ventre en l'air à la façon d'un lièvre mort. Pendant une minute au moins je restai sous le coup de la crainte, qui me prenait peu à peu surtout depuis que le danger était passé. Dans mes justes appréhensions, je jetai même mon fusil à terre, et tirai mon sabre pour faire face à une nouvelle attaque. Mais le jaguar était immobile, et un jet de sang qui sortait de sa tète, non moins que son immobilité, m'enhardit à aller à lui. Ma balle , entrée par le nez, lui était ressortie par le derrière du crâne. Il était mort, bien mort. Un soulagement indicible, comme d'un poids qui m'oppressait, dilata mon être entier et je regardai du côté des biches! De tous les animaux le plus insatiablement féroce, ce n'est pas le tigre, c'est l'homme.

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement