Page 144

126

LES

AVENTURES

ne m'aperçus que longtemps après de cette coupure insignifiante. Une fois arrivé au groupe d'arbres qui me masquait, je chargeai mon fusil avec soin. Comme j'entrais dans le bosquet pour le traverser, une bande de singes, qui du h a u t d'un arbre semblait protester contre la violation de son domicile, se prit à pousser des cris capables de faire sauver l'île entière. Mais la chair des biches me paraissait préférable à la leur. Je les laissai crier à leur aise , et pénétrai sous bois. Ce nouveau b o s q u e t , plus âgé que les autres évid e m m e n t , était aussi beaucoup moins fourré, comme cela arrive en tous pays. Les arbres plus g r o s , et conséquemment absorbant plus de terrain

autour

d ' e u x , ne laissaient pas croître dans leur orbite tout u n fouillis confus de lianes et de p l a n t e s , ainsi que dans les bosquets voisins. Je le traversai rapidement, et arrivai bientôt juste en face des a n i m a u x que je chassais. Mais l à , je m'aperçus que j'avais mal calculé les distances. Deux cents mètres pour le moins me séparaient de la bête la plus r a p p r o c h é e , une vieille biche, qui paissait en venant de mon côté sans penser à mal. Deux cents mètres! c'est long, et une balle m a n q u e souvent son but à cette distance. Je déposai mon sac

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement