Page 134

116

LES

AVENTURES

chez les divers hôtes de cette solitude. Les oiseaux continuèrent de voler et de babiller sans paraître faire grande attention à moi. un peu plus fort, ne

continuèrent

Les singes crièrent

à ce qu'il me s e m b l a ,

pas moins

de bondir

mais

dans

les

branches. Les cerfs et leurs compagnes, qui pouvaient bien être une vingtaine en tout, p a r u r e n t seuls éprouver d'abord un sentiment d'effroi aussitôt qu'ils m ' a perçurent. Le vieux mâle se leva, me regarda un instant, p u i s , suivi de tous les autres, partit aussi vite q u ' u n e

flèche

dans la direction

de la forêt

m ê m e d'où j'étais sorti. Mais, une fois arrivés sur sa lisière, ils se sentirent p r o b a b l e m e n t à portée d'abri en cas de d a n g e r , car ils s'arrêtèrent tous et se prirent à me regarder. Une ou deux centaines de mètres à peine me séparaient d'eux : je les voyais plus étonnés qu'effrayés, la tête haute et tournée vers m o i , comme s'ils avaient été partagés entre deux sentiments contraires de crainte et de curiosité. Sans m'occuper d'eux davantage , puisque je ne pouvais faire feu ni pour les tuer, ni m ê m e p o u r les m a n g e r , j'entrai dans le bosquet le plus rapproché de moi. Les arbres qui le composaient étaient presque tous de jeunes arbres dont la naissance pouvait re-

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement