Page 119

DE

ROBIN

JOUET.

103

D'abord il faisait noir comme sous la n u i t , et mes yeux, habitués à la lumière éclatante du ciel équatorial, ne distinguèrent rien du

tout.

Mais

par

contre, je sentis une chaleur excessive, si forte q u e , bien que je vinsse du plein soleil, je crus au voisinage d'un incendie. Il n'y avait pas u n souffle d'air, et je ne sais quelle humidité tiède, lourde, énervante et qui cependant n'était pas désagréable à m a nature, composait l'atmosphère de cette espèce de cave-serre chaude. Peu à peu cependant, mes yeux se tirent à cette d e m i - o b s c u r i t é , et je me vis sous la forêt la plus épaisse que j'aie traversée de m a vie, dans le h a u t des arbres, à en j u g e r par la ténuité des branches. J'essayai de pénétrer plus avant. Mon radeau ne trouva à passer nulle part. Je l'attachai à une branche d'arbre, et, me laissant glisser sous l'eau le long d ' u n tronc, je sentis le fond presque aussitôt. Cela me fit comprendre de suite m a situation. J'étais arrivé dans l'île à marée haute. J'avais conséquemment débarqué à une dizaine de pieds au-dessus du sol, en l'air, dans les a r b r e s , où je n'avais pas autre chose à faire que d'attendre la marée basse, ou me promener sur les branches à la façon des singes. Mais la m e r était belle. J'avais hâte de voir mon

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement