Page 112

96

LES

AVENTURES

ouvrant m a boîte, je commençai de grignoter quelques brins de ma triste pitance. Je la prenais par pincées, comme du t a b a c , et la mangeais lentement, de la façon dont on savoure une pastille. Tout en m â c h a n t ma, troisième pincée, l'idée me vint que je pourrais peut-être rassasier mon appétit sur mon m u rucututu. Il me faudrait le m a n g e r cru ; mais tout cru qu'il était, il valait probablement mieux que ma pâte mouillée, et d'ailleurs cela me permettrait de réserver encore j u s q u ' a u lendemain m a dernière ressource. Je me mis à plumer mon pauvre oiseau, et dès qu'une partie de son. corps apparut blanche sous mes doigts hâtés, j'y portai la dent. Mais je n'avais pas encore assez faim sans doute, pour en être arrivé à trouver bonne la viande crue. Cette bouchée me sembla détestable; j'y renonçai, et de rage lançai à la mer le cadavre de mon oiseau, que le courant emporta loin de moi. Cependant ces quelques bribes d'aliments avaient un peu apaisé mes douleurs d'estomac et diminué mes vertiges. Je voulais à toute force partir au soleil levant du lendemain. Je profitai

du reste de j o u r

pour chercher activement des feuilles de palmier. Elles ne m a n q u a i e n t p a s , grâce au Ciel. Rien qu'autour des arbres voisins, sous leurs basses branches ou leurs racines, à fleur d ' e a u , et même en l'air à

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement