Page 11

DE

ROBIN

JOUET.

5

grande vie campagnarde enfin. Grâce à mes relations personnelles et à celles de mes p a t r o n s ,

les

invitations ne me m a n q u a i e n t pas. Je me plongeai dans cette existence aussi constamment que je le pus faire. Pendant l'été, les bords de la mer n'avaient pas de marin plus assidu, et au bout d ' u n an d'exercice je savais b a r b o t e r , carguer une voile, souquer sur l'aviron, pêcher de toutes m a n i è r e s , à croire que j'étais matelot depuis m a plus tendre enfance. C'était un instinct naturel qui se révélait en moi et me faisait apprendre ces différents exercices, p a r intuition, pour ainsi d i r e , comme on apprend une profession qui plaît. Pendant l'hiver, je chassais sur les bords de la m e r ou je montais à cheval du matin au soir. Chaque jour quelque partie nouvelle m ' e n t r a î n a i t hors ville, et sous un prétexte ou sous u n autre , je passais parfois des semaines entières sans mettre le pied dans mon b u r e a u . Quant au travail d'apprenti banquier qui était mon devoir, il est inutile de dire que je le faisais fort mal. J'avais les chiffres en h o r r e u r , et lorsque par hasard je venais effleurer quelque compte du bout de mes doigts, l'ennui me prenait si fort q u e , bon gré mal g r é , m a cervelle divaguait ailleurs, en canot ou p a r

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Les aventures de Robin Jouet. Guyane française. Partie 1  

Auteur : E. Carrey Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des...

Profile for scduag
Advertisement