Page 46

( 42 ) assemblés, il se rend au milieu d’eux. Mes amis , leur dit-il , quel est le calme où s’endort votre zèle ? Etoit-ce par des discours que vos ayeux repoussoient une secte naissante? Le danger presse. Pendant que vous dissertez , vos ennemis agissent. Agissez à votre tour. Déjà la religion éplorée, gémit sur un cercueil ; déjà l’impiété tient le poignard levé sur son sein. Vous frémissez... Volez, dignes descendans, sur les traces de vos ancêtres. Frappez , purgez ces lieux de tous les impies qui les souillent, et que ressuscitée par votre exemple , la Gaule redevienne ce qu’elle étoit. En parlant ainsi , il soufle dans tous les coeurs la fureur qui l’anime. Alor plus de frein. C’est à qui portera le premier coup aux victimes, à qui se baignera le plutôt dans leur sang. Le fanatisme triomphe ; il pousse un long cri de joie, et s’élevant dans les airs, il dirige ailleurs son essor ; mais de temps en temps il se retourne pour contempler un spectacle aussi doux à ses yeux. Cependant les malheureuses victimes se défendent avec courage. Le jeune Isméo surtout , fait trembler les barbares. Trois fois

Le Songe, suivi du Discours d'un nègre conduit au supplice  

Camus-Daras, Nicolas-René / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Anti...

Le Songe, suivi du Discours d'un nègre conduit au supplice  

Camus-Daras, Nicolas-René / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Anti...

Profile for scduag
Advertisement