Page 163

LES

FEMMES

ET

LE

SECRET

Pas ni engnien qui ka pésé Com yon parole ou doué gadé. Yo dit négresse faibe côté là. Ça voué ; mais poutant pou palé Yo pas faibe passé femme béké. Et moin ka lé fè zott voué ça. Yon jou té ni yon négociant, (Moin ka palé zott gens longtemps, Faut pas pessonne prend ça pou yo), Qui té vlé voué en badinant Si femme li té aimein cancan Si mouche-à-miel aimein sirop !

Dans lanuit, quand yo té couché, Nhomme là coumencé ka crié ; Femme là lévé. — « Pas dit pessonne, Nhommme là dit li, ça qui rivé, Gadé, maché, tein-mi yon zé Tout-à-l’hè nhomme ou sòti ponne. »

Les bambous : fables de la Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur  

Marbot, François-Achille / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Les bambous : fables de la Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur  

Marbot, François-Achille / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement