Page 136

L’ANE

PORTANT

DES

RELIQUES

Yon jou té ni yon bourique Qui té ka pòté rilique. (Moin pas bousoin expliqué Ba zott, ça ça rilique yé, Zott doué save, si zott chritien, C’est rhade évec zo les saint). Pouloss, toutt bon moune, dévote, Té ka vini fè toutt sòte Gesse, té ka chanté cantique Douvant rilique là. Bourique Qui té ka voué ça, té couè Té pou li yo té ka fè Tout ça. Nein li té gonflé, Li té couè li grand mouché, Li té ka maché doctè. Yon moune voué ça, pas bonhè, Li dit pou ça qui té là : « Zott jà voué travail coin ça ? Gadé bourique là carré, Com si c’est li qui Bon Gué !

Les bambous : fables de la Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur  

Marbot, François-Achille / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Les bambous : fables de la Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur  

Marbot, François-Achille / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antil...

Profile for scduag
Advertisement