Page 84

288

PRODUCTIONS

traite du rapport présenté au conseil-général du département de la Seine-Inférieure en l’an IX ; mais cette estimation nous paraît beaucoup trop faible; nous pouvons assurer que nous connaissons à Fécamp deux moulins qui, seuls ont fabriqué , pendant le cours de l’an VIII, plus de 2 mille barils d’huile, qu’il y a encore dans le département plus de 5o autres moulins qui travaillent toute l’année, et qui n’emploient pas d’autres graines que celles du pays; et ce résultat suppose, comme on le voit, une culture bien plus étendue que celle qu’annonce le rapport que nous avons cité. Dans les Deux-Nèthes , ou évalue à 11 mille 314 quintaux (56 mille myriagr. ) , la récolte de colza qui se fait année commune. Dans le département de l’Oise, la navette dont on extrait l’huile , y forme une branche de commerce assez considérable. La navette, le colza et le pavot ne sont pas un des moindres produits des départemens du Haut et Bas-Rhin ; l’huile d’œillette et de colza fournissent au commerce de ce pays un grand aliment. Dans la Marne , on cultive comme plantes huileuses : 1°. la navette bisannuelle que l’on sème dans l’orge , l’avoine et le sarrasin , ou enfin seule après la moisson ; 2°. la navette annuelle qui se sème en floréal, et se récolte en thermidor ; 3°. la cameline, dite camomille, qui se cultive au printemps comme la précédente. Il y a encore des départemens où l’on cultive soit le colza , soit la navette , soit le pavot ; mais cette culture n’y est qu’accidentelle ou nouvellement introduite, en Sorte que ses produits sont presque nuls; et les départemens que nous venons de parcourir sont à-peu près ceux où la culture de ces plantes présente un intérêt digne de remarque; on trouve cependant encore dans celui des Vosges des colza et des navettes en grande quantité , dont on fait beaucoup d’huile. Résumé.— La culture du colza, de la navette et du pavot n’est réellement en vigueur que dans les contrées du nord de la France ; nous ajouterons qu elle est une des plus avantageuses ; qu’elle remplace le vide des jachères , ainsi que cela a lieu dans les départemens de la Seine-Inférieure, du Nord et du Rhin ; quelle dispose la terre à recevoir le froment, le seigle ou l’avoine, moyennant

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement