Page 216

PRODUCTIONS 420 cipité d’abord au sein des bois l’habitant des campagnes, où chacun s’est cru individuellement propriétaire de ce qui était déclaré appartenir à tous. Les acquéreurs des domaines nationaux sont venus ensuite , et la cupidité a de toutes parts ordonné les coupes et les abattis pour se hâter de couvrir les dépenses des achats par une Vente aussi productive que sûre et facile ; d’autres calculateurs encore plus pressés de jouir et dégoûtés de la lenteur d'un revenu constitué en bois , ont cherché dans des défrichemens entrepris sans règle et sans lumières , à étendre aux dépens des forêts les conquêtes de l’agriculture ; et de-là souvent, faute d’avoir connu et consulté les loix de la physique et la nature du terrain, sont sorties du milieu d’une culture ingrate et inefficace , de vastes landes , des bancs immenses de roc et de tuf, la dénudation des terrains en pente , l’entraînement de couches de graviers, sables et pierres, sur de fertiles vallées qui en sont gâtées pour long-temps ; de-là aussi, la dessication d’une foule de ruisseaux, l’abaissement du lit ordinaire et navigable des fleuves et rivières ; de-là, dans certaines contrées l’exaltation des chaleurs torrides de l’été, par l'échauffement communiqué à de vastes espaces qui n’offrent plus au soleil qu’une croûte pierreuse ou sablonneuse , d’où suit la réaction non moins vive et non moins funeste des froids de l'hiver, qui glace sans obstacle une terre dépouillée de l’abri des forêts , dont l’ombre épaisse recueillait et concentrait le dépôt de la chaleur végétale , arrêtait Faction et l’effort des vents , et dépouillait l’air d’une partie des givres et des frimats, dont leur souffle l’avait chargé. Parmi les désordres , qui sans tenir essentiellement à la révolution , se sont cependant accrus avec et par elle , il paraît qu’il faut aussi admettre l'usage devenu abus, de faire pâturer les troupeaux dans les bois, et que le défaut de police sur les temps et les lieux de cette pâture, détruit annuellement une quantité sensible de jeunes pousses ; c’est sur-tout contre les chèvres qu’il s’est élevé de toutes parts un cri de proscription à cet égard. Enfin il faut encore tenir compte de l'action des élémens et des accidens du feu céleste ou des cmbrasemens, pour réunir dans le même cadre l’indication de tout ce qui porte préjudice à l’économie forestière: mais ces sortes d’accidens , placés dans le cours ordi-

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement