Page 176

380

PRODUCTIONS

lême. L’ancienne élection de Cognac r6ecueillait 2 mille 500 tonneaux de yin , de grande, moyenne et petite borderie. Richemond, Jauresac et Saint-Laurent récoltent tous les ans environ 800 tonneaux de vin de grande borderie, qui s’enlèvent pour la Hollande et l’Angleterre dans les bonnes années, c’est-à-dire quand on les juge transportables : les bonnes et moyennes borderies rapportent ordinairement 250 tonneaux de vin, et les petites 14 à 1500 tonneaux, qui sont brûlés pour la plupart. Le tonneau de grande borderie, tiré au fin, revient communément à...... . 200fr. Celui de moyenne, à. 170 Celui de petite, à

140

Les vins rouges de l’Angoumois se débitent, comme nous l’avons dit plus haut, dans les départemens de la Vienne, de la Vendée, des Deux-Sèvres, de la Haute-Vienne (Haut et Bas-Poitou, Haut-Limousin). Il en passe peu à Rochefort pour le service dela marine; on y préfère les vins de Saintonge. Les vins blancs sont presque tous convertis en eau-devie. Cognac en recueille environ 20 mille barriques pour brûler, et dont on retire 13 mille 4oo pipes d’eau-de-vie : dans les années abondantes cette quantité peut doubler. Quand les vins sont faibles, il en faut 6 barriques pour une d’eau-de-vie : lorsqu’ils sont passablement bons, g barriques en font 2. L’eau-de-vîe de Cognac est très-estimée. En temps de paix, elle passe presqu’en totalité à l’étranger : ce que Paris en tire, ainsi que quelques villes de l’intérieur, leur arrive par mer ou par la Loire. Cognac fait des eaux-de-vie à 5 et 4 degrés, et de l’esprit aux 2 tiers, 3 cinquièmes, quatre septièmes et demi d’eau : ces deux objets, les eaux-de-vie et l’esprit, forment une branche d’exportation estimée, pour l’Angoumois, à 3 et 4 millions. Angoulême fabrique ou vend annuellement 5 à 6 mille barriques d’eaux-de-vie, et Cognac, 24 à 30 mille. Département de la Charente-Inférieure. La culture la plus générale, dans ce département, est celle de la vigne. Les vins rouges de la rive droite de la Charente, sont presque les seuls qui aient quelque qualité. La ci-devant Bretagne, Dunkerque et plusieurs autres ports en tirent un peu. En général, les vins du département de la Charente-Inférieure ne sont propres, comme ceux du précédent, qu’à brûler ; aussi les convertit-on presque tous en eaux-de-vie

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement