Page 144

348

PRODUCTIONS

des pêches, des abricots, des cerises, des prunes, des câpres, des jujubes, des avelines , etc. Outre le commerce qu'il fait des fruits de son cru, il a des relations avec tous les autres départemens dont nous venons de parler, et leur achète beaucoup de leurs produits qu’il exporte par la voie de Marseille. Les câpres y sont confites au vinaigre, les oranges, cédrats confits au sucre ; les pêches mises à l’eaude vie. Les pruneaux, dits de Brignolles, dont on ôte les peaux, et les figues sont mises en boîtes ; les amandes douces sont en partie expédiées en coque , d’autres à nu, enfin une autre partie employée à faire de l’huile et des pâtes ; les raisins secs, dits de caisse, les jujubes, avelines, marrons, citrons, etc. s’exportent dans les grandes cités) ce sont sur-tout les environs de la ville de Grasse et le* îles d’Hières qui offrent les plus belles et les plus riches plantations d’orangers , de figuiers, de citronniers, etc. Le département des Bouches-du-Rhône offre la même nature de fruits : ses olives, picholines, ses câpres, raisins, figues, amandes, fruits secs de toute espèce, lui rapportent ordinairement un produit de 25o,ooo francs. Il y a , outre les département méridionaux, quelques contrées qui offrent des avantages à l’habitant par quelques espèces de fruits qu’on y récolte. C’est ainsi que dans la Limagne ( departement du Puy-de-Dôme), le produit des cerises et autres fruits est immense. Non-seulement il peut suffire au paiement des impositions, mais souvent la récolte d’un verger de très-petite étendue est affermée de 7 à 8 cents francs. C’est ainsi que dans le département des Vosges , principarlement à Fontenay et au val d’Ajol, on cultive un grand nombre de merisiers dont le fruit fermenté produit par la distillation une liqueur connue sous le nom de kirschenwasser.

Noyers, Oliviers, Mûriers, Huiles, Savons, Soies. L’agriculture, les manufactures, le commerce sont regardés avec raison comme bases et sources uniques de la richesse des nations ; cependant il ne faut pas croire qu'on puisse encourager isolément ces trois branches de l'industrie nationale ; il y a entr’elles une telle liaison que leur prospérité collective dépend d'un système bien en-

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement