Page 139

VÉGÉTALES.

343

sidérable : Paris en est à peu près l’unique , ou du moins le principal débouché ; mais sa consommation en ce genre varie, et est en raison inverse de l’abondance du vin ; de Manière que quelquefois le port du Louvre reçoit jusqu’à 12 mille muids de cidre par an, et quelquefois aussi il n'en reçoit que 2 ou 3 mille. On peut porter les arrivages , année commune, à 6 mille muids (24 mille hectolitres),qui, prix moyen de 20 francs l’hectolitre, donnent un produit de 48o mille francs ; tous ces cidres sont dans le pays à environ la moitié de ce prix.

Châtaigniers, Noyers. Si le châtaignier a ses partisans, il a aussi ses détracteurs, Parmi les agronomes qui ont écrit sur cet arbre, il en est qui en on dit beaucoup de bien, d’autres beaucoup de mal. Nous ne croyons point devoir rassembler les opinions que chacun a bien voulu émettre, ni les comparer entr’elles, pour en tirer une conclusion quelconque. Nous nous sommes imposé la tâche de réunir des faits pour présenter le plus de résultats possibles; et telle est la marche que nous allons suivre encore à l’égard du châtaignier et du noyer. Que l’on dise du bien ou du mal du châtaignier, il n’est pas moins vrai qu’il offre les plus grandes ressources dans beaucoup de départemens. Le cocotier, cet arbre précieux, qui fournit la nourriture et le vêtement, n’est peut-être pas beaucoup plus utile dans l’Inde que ne l’est en France, le châtaignier, cet arbre à pain. Il est constant que tous les départemens ne produisent pas également le blé, de quelqu’espèce qu’il soit, qu’il y a des contrées malheureuses qui n’en récoltent pas du tout ; que le châtaignier y fournit un supplément de nourriture aussi économique que saine et abondante : et il est au moins incertain qu’il put être suppléé par d’autres moyens à ce déficit. Au surplus, ce n’est pas là le seul bien que procure cet arbre ; et si son fruit est utile, son bois a bien aussi ses avantages. Voici, avec quelques données sur les produits du châtaignier, les départemens où il est cultivé en grand et où il entre dans le cadre des revenus territoriaux ; nous y joindrons aussi le noyer, parce qu’on le trouve presque dans tous les endroits où l’on cultive le châtaignier. La récolte des châtaignes dans l’Ardèche fait une partie

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement