Page 138

342

PRODUCTIONS

lesse : il est assez dur pour servir, au tour, à faire des chevilles et des fuseaux de moulin. Le bois du poirier sauvage est très-dur, et on l’emploie aussi pour les rouages de moulin ; mais celui du poirier cultivé est beaucoup plus tendre : il est naturellement rougeâtre, doux, compact , uni ; il sert aux menuisiers pour des parquets, et aux ébénistes, pour la marqueterie , aux tourneurs, et sur-tout aux luthiers. Les graveurs en bois le recherchent aujourd’hui avec soin, sur-tout depuis qu'on a multiplié les manufactures de toiles et de papiers peints. Les branches et les troncs caverneux fournissent aussi un excellent bois de chauffage, mais inférieur au pommierLa poire et la pomme, cultivées pour manger, sont fruits qui se conservent le plus long-temps, et qui procurent de plus longues jouissances : ils sont communs dans tous les jardins, dans tous les vergers; mais c’est particulièrement dans le département d’Indre et Loire, et dansles pays méridionaux où ils se trouvent plus abondamment. Il se fait, comme nous l’avons déjà observé, des exportations assez considérables de bon-chrétien à l’étranger : l’élite de ces fruits se paie jusqu’à trois francs la pièce; et près des grandes villes , en général , le cultivateur ou jardinier retire les plus forts bénéfices de la culture de ces fruitsC’est principalement dans les départemens d’Indre et Loire, de Lot et Garonne, des Bouches-du-Rhône, et généralement dans la ci-devant Provence et le ci-devant Languedoc, que les habitans des campagnes préparent les poires tapées qu’ils vendent chèrement à la ville : il s'en fait des exportations considérables tant à l’extérieur qu'à l’intérieur. Rouen fait des gelées de pommes qui sont très renommées. En général, à considérer les diverses espèces de pommes et de poires, les préparations si variées dont elles son susceptibles pour les desserts, on peut conclure de la richesse qu’elles procurent aux départemens qui en font un objet de culture particulière.

Sur le Commerce du Cidre. La quantité de cette boisson qui n’est pas consomée , ni convertie en eau-de-vie, dans le pays qui la produit assez condevient un objet de commerce et d’exportation

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement