Page 120

PRODUCTIONS 324 gule la propriété d’augmenter considérablement le lait des vaches, et de le rendre plus propre à être gardé. La luzerne, le trèfle , le sainfoin, sont encore les plant*’’ qui servent à former les prairies artificielles des DeuxNèthes. Le trèfle y est cependant plus en usage que le sainfoin et la luzerne, et sert à alterner les récoltes ; ce qui n’est pas pâturé en vert est récolté en sec , et fournit abondance de fourrages pendant l’hiver. On évalue, année commune, les récoltes, savoir :

Eu luzerne En trèfle En sainfoin Totaux

13,116 quintaux. 168,093 57,853

65,580 myr. 840,455 289,266

209,062 quintaux 1,195,301 myr.

La vesce , les pois gris et le trèfle , sont les prairies artificielles en usage dans le département de la Seine-Inférieure. On évalue à peu près à ai mille hectares la quantité de terre ensemencée en pois et vesces. Le trèfle est pâturé en vert par les chevaux, les montons , et surtout par les vaches pendant l’été. Récolté en foin, il sert à nourrir les bestiaux pendant l’hiver. Le ci-devant pays de Caux est peut-être de toute la France celui où l’on récolte les plus beaux trèfles. Il y a des terrains vers le Havre , Montivilliers, Fécamp , dont l'hectare produit jusqu’à 8 à 900 bottes de fourrage sec. Le trèfle sert à diminuer le nombre des jachères dans celte même contrée; mais cela n’empêche pas qu’on n’y en rencontre encore, ce sol, qui ne demande qu’à produire , serait dans le cas de recevoir toutes sortes de plantes, cultivées connue fourrage , et de nourrir un quart plus de bestiaux ; mais ma routine y a aussi consacré l’usage des jachères , et c'est une loi dont on ne peut s’écarter dans ce pays aussi bien que dans d’autres, sous peine de passer pour mauvais cultivateur ; et si l’on y cultive beaucoup de trèfle, de pois et de vesce, c’est moins dans la vue d'alterne) les récoltes dont le cours est assez mal entendu, et de remplacer le vide des jachères , que de se procurer les fourrages nécessaires à la nourriture des chevaux employés à l’agriculture , et qui pour cette raison y sont très-nombreux. Aussi ne doit-on pas être surpris que dans un pays

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies (T7) (2)  

Pierre Etienne Herbin de Halle / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement