Page 82

— 430 — Mais promettre et tenir sont choses différentes, et le père LaValette, qui savait ses batteries si bien dressées à la Martinique, voulut, par sa présence à Marseille, rassurer ses correspondants dans cette ville. Sa démarche était couverte par le prétexte de son passage arrêté sur un bâtiment de ce port. Accueilli par Lioncy avec toute la distinction que lui valaient et sa renommée, et les chargements considérables qu’il lui annonçait pour l’avenir, le père Lavalette se garda bien de lui faire connaître le véritable motif et le cas forcé de son voyage en France. Décoré par ses supérieurs, du titre de visiteur-général et de préfet apostolique des îles du Vent, il lui communiqua, au contraire, le but de sa mission, qui était de mettre en bonne situation le temporel des couvents des Antilles, et, par conséquent, il lui fit connaître l’autorisation qu’il avait de faire tous les emprunts nécessaires pour y parvenir. Enfin, ayant réglé quelques affaires pressées, le père Lavalette s’embarqua pour la Martinique, laissant en France une réputation que deux circonstances avaient aidé à accréditer dans le commerce. Comme nous l’avons dit, des ordres avaient été donnés par lui à la Martinique, et ses relations, nous le savons, ne s'en tenaient pas à un seul port. Bien des personnes soupçonnaient le motif du déplacement du père Lavalette, mais ses confrères de France avaient su en dissimuler la portée, lorsque trois cent mille livres de lettres-de-change, tirées par lui sur la maison David Gradis et fils, de Bordeaux, furent protestées. Ce coup ruinait ses espérances, mettait une entrave infranchissable dans ses affaires ; or, accourant aussitôt à Bordeaux, le père Lavalette avait non-seulement acquitté les leltres-de-change déjà prolestées, mais encore celles dont les termes n’étaient point échus. Puis enfin, les jésuites ayant prétexté qu’il leur fallait des ». » » »

d’un autre côté, l'intention de Sa Majesté est que vous souteniez les missionnaires dans l’exercice légitime des fonctions de leur ministère, et c’est sur quoi je suis persuadé qu'il n’est pas nécessaire d’exciter votre attention. »

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement