Page 77

— 425 — çoit, ne furent pas aussi éclatants que l’imagination du père Lavalette se les était faits. La singularité de cette nouvelle espèce de négociation avait frappé quelques esprits craintifs, dont la circonspection s’était éveillée ; mais les succès du jésuite peu à peu enhardirent les plus timides, et ce que ses discours insinuants savaient commencer, son habile fidélité à remplir ses promesses l’achevait. Les petites sommes hasardées par les plus entreprenants furent exactement remises; de plus grosses furent confiées au jésuite, lesquelles furent acquittées avec la même ponctualité, et dès lors, la confiance devint générale; son crédit n’eut plus de bornes. Ce que le gouvernement n’a jamais tenté de réaliser dans nos colonies, ce que, récemment, un négociant intelligent de la Guadeloupe a, sans l’appui du gouvernement, infructueusement tenté, le père Lavalette venait de le réaliser à la Martinique. Les colonies avaient une banque ; une banque, invention utile et morale quand l’État s’en charge; une banque, source de rapines, quand des courtiers avides en dirigent les spéculations. Dès lors, l’argent abondant entre les mains du père Lavalette, ses relations s’établirent sur tous les marchés d’Europe, et le crédit qu’il avait su se faire à la Martinique en provoqua un aussi étendu de la part des consignataires auxquels il adressait ses denrées. Les mers se couvrirent des vaisseaux frétés à son compte. La ville de Saint-Pierre s’enrichit de magasins splendides élevés aux frais de la compagnie, et l’habitation de SaintPierre ne fut plus qu’une succursale, le père Lavalette ayant établi à la Dominique, dans le quartier de la Grande-Baye, une habitation exploitée par un atelier qu’il augmentait sans cesse Par de nouveaux achats de nègres (1). (1) Cette habitation appartenait, en premier lieu, à un certain Cresol. qui la vendit six mille livres de rentes viagères, payables en France, où il passa, croyant qu'il serait exactement payé ; mais ce ne fut qu'à

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement