Page 52

400

avaient attiré le mépris des peuples, et les en avaient fait chasser (1587). Alors Laines était mort. À cet homme d’un talent remarquable, d’une activité surprenante et d’une volonté de fer, avait succédé François Borgia. D’un caractère débonnaire, Borgia dut sa nomination à sa naissance, à son nom, et avait, dit-on, devine le sort réservé à son ordre, dont il blâmait l’ambition. Mort en 1572, il avait été remplacé par Mercurian, qui, lui-même, avait fait place au trop célèbre Aquaviva. Intrigant, adroit et ambitieux, ce général devait déployer tout son zèle dans l’organisation d’une politique, chef-d’œuvre de l’industrie jésuitique, chefd’œuvre qui, pendant deux cents ans, a contribué aux envahissements de son ordre. Ignace avait forgé les mailles de cette chaîne, qui tendait à ceindre le monde, Lainès les avait remises au feu, les avait polies, Aquaviva s'attacha surtout à les resserrer, afin que leur jeu fût moins apparent. Mais si quelques déboires dus à la rapacité que déployaient les jésuites dans leurs missions, étaient venus révéler à leurs ennemis des faits contre lesquels se récriaient même des âmes pieuses-, si, chassés déjà de plusieurs villes d'Europe et de quelques États, les jésuites avaient soutenu ces chocs avec audace; si leurs discussions intestines, leurs propres haines, avaient désolé le Brésil, et nécessité l’envoi, dans ce pays, d’un visiteur suprême-, si les pères Édouard, Thorn et Balthazar avaient scandalisé l’Allemagne par leur abjuration, les progrès des jésuites au Pérou, au Mogol et en Chine, où Ricci était enfin parvenu à pénétrer, en 1581, étaient de nature à raffermir Aquaviva dans ses rêves de puissance. Cette puissance exercée dans ces pays lointains, sur des peuples sauvages ou à demi-civilisés, leur fournissait d’immenses richesses, mais ne pouvait satisfaire l'ambition des jésuites (1). (1) Les jésuites étaient dès tors réputés pour leurs richesses. SixteQuint étant allé leur faire une visite, ils lui avaient fait remarquer propreté de leur cuisine du collége Grégorien : — J’aimerais mieux voir votre trésor, avait dit ce pape. — Nous sommes pauvres, Saint-

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement