Page 253

601

la guerre, pas plus que les éléments, ne pouvaient décourager. Mais la mort d’un monarque sans cœur, en plaçant la couronne sur une nouvelle tête, allait-elle faire changer les rouages administratifs des colonies? Cette vieille tactique des bureaux allait-elle rajeunir ? sa rouille allait-elle disparaître? Devant nous se trouve toute une période nouvelle, et si derrière nous, nous en laissons une de deuil, disons au moins que l’expérience de deux guerres malheureuses n’avait pas été entiément perdue. Des projets mal combinés n’avaient pu pousser à la colonisation par les blancs, mais les Choiseul avaient compris l’utilité d’une marine, et, dans nos ports, l’activité avait remplacé l’inaction. Des voyages avaient révélé la hardiesse de nos découvreurs, des explorations scientifiques avaient étonné l'Angleterre, et lui apprenaient qu’en France les hommes ont une valeur, même dans les temps d’abaissement. A la chute des Choiseul, cette activité ralentie avait fait place à des innovations fâcheuses, qui pourtant n’avaient pu annuler tout le bien produit par le besoin de s’opposer aux vues cachées de notre rivale. L’abbé Terray, œuvre difforme de la nature, avait un moment, en qualité de contrôleur-général des finances, ouvert les trésors de la France à l’infâme Dubarry. Sa présence passagère à la marine avait rassuré l’Angleterre, mais de Boynes, malgré ses plans nouveaux, ses projets constamment remaniés, s’il avait ralenti nos constructions navales, n’avait point anéanti l'élan de la nation vers les idées maritimes, qu’il avait au contraire excitées. Tout faisait donc pressentir qu’avant peu la France se replacerait à son ancien rang sur la mer. Ce rang , qui la mettait en face de l’Angleterre, était d’autant plus facile à reconquérir par elle, que nous savons ce qui se passait en Amérique, et que nous savons également quelle force nous donnait le pacte de famille. Le 10 mai 1774, la mort d’un seul homme pouvait ou anéantir toutes les espérances fondées sur tant de travaux et de

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement