Page 21

369

ne pouvait méconnaître les pertes de la dernière guerre, et son but, avant tout, était patriotique. Ses vues ne s’arrêtaient qu’à transplanter par-delà les mers d’autres Français, dont le contours, réuni à celui des colons qui déjà y vivaient, pourrait procurer à la France les mêmes avantages que l’Angleterre avait retirés de ses colons de l’Amérique septentrionale, qui l’avaient si puissamment aidée dans les conquêtes de celte dernière guerre. Mais le commerce, appelé à fournir ses projets de colonisation, tout d’abord, y vit une nouvelle source de richesses, et chacun s’ingénia à trouver un plan propre à ses vues. Ces plans, envoyés au ministère, conservés encore de nos jours dans scs cartons, détaillés ou analysés, en partie, dans un précis historique publié par le gouvernement, en 1842, décidaient, ex professo , que la traite était le seul moyen de coloniser la

Guyane. Il est inutile, nous le pensons du moins, de nous appesantir sur les vues qui faisaient mouvoir les fils de pareilles intrigues. Le commerce, dans les terres de la Guyane, voyait une pâture ouverte à son avidité ; mais Nau, négociant de la Rochelle, auteur du premier Mémoire parvenu au ministère, ayant senti combien le crédit serait précaire dans une colonie presque déserte et déjà ruinée, engageait le gouvernement à y introduire une colonie de blancs, auxquels il vendrait des noirs payables par termes annuels, dont le dernier terme ne serait exigible qu’au bout de sept ans. La colonisation développée sur ce plan, le commerce s’ouvrait un nouveau débouché, et, dès lors, la traite trouvait un dément inépuisable. C'étaient les vues qui avaient dirigé le ministère, en 1724, lorsqu’il repoussait le projet de colonisation de Purry pour la Louisiane. Mais, en 1763, avant de songer au commerce, et à ses bénéfices, le gouvernement avait à accomplir une œuvre de conservation. Tous les Mémoires qui lui furent adressés, ceux de d 'Orvilliers , gouverneur de Cayenne, et de Morisse, ordonnateur, qui avait remplacé Lemoine, ayant donc été mis de côté, il procéda aux moyens de coloniser la HIST. GÉN. ANT. V. 24

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement