Page 163

— 511 — nos colons, le ministère de la marine crut devoir leur témoigner quelque sympathie On avait approuvé les mesures prises par d’Ennery et Nolivos ; mais quelques encouragements ayant été donnés au commerce métropolitain, le 6 mai 1767, d’Ennery, à la Martinique, et Nolivos, à la Guadeloupe, annoncèrent au commerce et aux habitants de ces deux colonies, qu’à partir du 15 juin suivant, l’interdiction pèserait de nouveau sur l’entrée des farines étrangères. Le biscuit, offrant une concurrence moins nuisible, fut admis jusqu’au 1 août, et quant aux bestiaux, bois, merrains et tuiles, dont la France n’avait pu approvisionner suffisamment nos cotons, on leur permit de s’en fournir au Carénage de SainteLucie, où les étrangers étaient admis jusqu’à nouvel ordre (1). Cette condescendance mettait le commerce colonial à l’abri des pertes qu’auraient pu lui occasioner des spéculations entreprises en vue du bien public, et le commerce métropolitain, se plaçant à la hauteur des besoins que ressentaient ces deux îles, si cruellement ravagées, leurs habitants purent se remettre activement au travail. D’Ennery lui-même n’avait pu rester indifférent à ce tableau, que lui offrait une population active, industrieuse et pleine de courage, s’efforçant de réparer le mal venu d’en haut. Ses encouragements avaient engagé les colons à la plantation des vivres, mais les pluies qui, après les dégâts faits par le vent, avaient encore nui aux nouvelles plantations de la Martinique, les avaient un moment découragés. Néanmoins , telle était l'ardeur de chacun, après cet horrible désastre, que d’Ennery écrivant au ministre, le 30 janvier 1767, lui faisait pressentir que la récolte de 1768 ne se ressentirait pas des pertes éprouvées en 1766 (2). er

(1) Cartons administration Martinique, 1707, Archives de la marine. (2) Cartons Martinique, 1707, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement