Page 125

473

Ce manque de bonne foi pouvait entraîner des conflits fâcheux. User de représailles envers les Anglais établis à la Guadeloupe n’eût pas été généreux ; employer la force était impossible ; aussi, aurons-nous plus tard à narrer les suites de ces querelles. Elles font peu d’honneur au caractère anglais, et, dans cette circonstance, c’était une insulte adressée à la France, qui se montrait d’ailleurs si disposée à remplir les engagements contractés envers l’Angleterre. Pour toutes ces causes, et aussi un peu par rapport à l’esprit qui animait les mulâtres, contre lesquels venait d’être rendue une ordonnance tendant à empêcher leurs rassemblements, le choix d’un bon gouverneur était essentiel à la Guadeloupe. On ne s'adressait plus, depuis quelque temps, au corps de la marine ; cette arme offrait peu d’officiers supérieurs, et on s’arrêta encore à revêtir de cet emploi un officier pris dans le cadre de notre armée de terre. Pierre Gédéon, comte de Nolivos, ancien capitaine aux gardes, fait brigadier d’infanterie en 1757, et tout récemment nommé maréchal des camps et armées du roi, promu au grade de gouverneur-général de la Guadeloupe, y fit enregistrer ses Pouvoirs au Conseil Souverain, dans le courant de mars 1765. Nolivos, du premier coup d’œil qu’il promena sur l’île, n’eut pas de peine à embrasser les causes du malaise qu’elle ressentait. Les colons, animés de cet esprit processif qui naît des suites de la guerre, se ruinaient en frais de justice; les intérêts en litige souffraient, et la gêne s’augmentait des embarras dans lesquels l’exigence du commerce métropolitain plongeait la colonie. Ce corps, auquel l’occupation anglaise avait élargi la vie, semblait avoir ses poumons gênés, et cependant le remède à appliquer à cette maladie interne paraissait facile à trouver; car si le commerce chômait, la Pointe-à Pitre, lieu qu’il paraissait dès lors avoir choisi pour y planter sa bannière, se développait et s’agrandissait journellement (1). (1) Cartons Guadeloupe, 1765, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement