Page 114

-

462

sait de l’état de la Martinique, la gène qu’y laissaient les dettes accumulées pendant la guerre, puis enfin, disons-le, l’es* poir d’obtenir de plus grands avantages que ceux déjà concédés par le gouvernement en faveur de la traite, les engageaient à retarder leurs expéditions. Cependant, cet état de choses ne pouvait durer ; des ordonnances avaient été rendues à la Martinique, en 1765, pour forcer l’habitant à payer ses dettes (1); plusieurs arrêts du conseil d'Etat avaient décidé que le Trésor rembourserait les sommes dues aux colons (2) ; la confiance semblait renaître*, on avait réglé les intérêts du commerce métropolitain vis-à-vis de l’étranger, et cependant ce n’était qu’à de rares intervalles que des navires chargés de nègres abordaient aux Antilles. Le mal prenait bien certainement sa source dans quelques causes inconnues ; il fallait le sonder, et il paraissait d’autant plus urgent de le faire, que déjà, en 1765, le gouvernement français se voyait obligé de fermer les yeux sur le commerce de nègres que nos colonies faisaient à la Dominique, qui, l’année d’après, allait devenir un port libre (3). Pour parer à tout le tort que ce commerce forcé portait dans les transactions de la métropole, on crut devoir présenter des Mémoires, et les recherches les plus minutieuses ayant été faites, le gouvernement dut d’autant plus s’alarmer, que, de 1728 à 1760, d’après le relevé fait des registres de compte des navires négriers armés dans nos divers ports, registres tenus à Paris, on trouvait que sept cent vingt-trois navires avaient porté dans nos colonies deux cent trois mille cinq cent vingt-deux têtes de nègres, vendues deux cent un millions neuf cent quarante-quatre mille trois cent six francs quatre deniers (4). (1) Voir le Code de la Martinique ; parcourir les Annales pour prendre connaissance des actes administratifs du gouverneur d’Ennery et de l’intendant de Peynier. (2) Code manuscrit Martinique , 1765, Archives de la marine. (3) Lettres Critiques et Politiques à Raynal, page 55. (4) Mémoire pour la traite des nègres, Archives du royaume, section administrative, F 6197.

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement