Page 106

454

des rapports dictés par la passion, et déjà se minutaient de graves accusations contre Lally-Tolendal. Les hommes envoyés aux colonies paraissaient tous des vautours prêts à s’engraisser au détriment du Trésor, et la moindre plainte entraînait une accusation à laquelle, néanmoins, échappèrent le marquis de Fénélon et le Mercier de la Rivière, grâce aux preuves qu’ils apportèrent de leur loyauté. Mais ce rappel laissait la colonie la plus importante des Antilles du Vent privée de ses chefs, et comme le choix de ceux qu’on y enverrait paraissait assez difficile à faire, alors qu’il s’agissait d’y opérer une réorganisation à peu près complète, le président de Peynier, intendant à la Guadeloupe, fut nommé intendant à la Martinique, et Bourlamarque, gouverneur de la Guadeloupe, réunit provisoirement, dans ses mains, le gouvernement général de nos trois colonies de la Martinique, de la Guadeloupe et de Sainte-Lucie. Cette nouvelle pouvait attrister le marquis de Fénélon, dont le zèle, peut-être un peu trop entouré de hauteur, tendait à rétablir les malheurs de la guerre. Mais, lorsqu'elle parvint à la Martinique, Bourlamarque, mort depuis le 23 juin 1764, mit forcément le marquis de Fénélon en demeure d'attendre le remplaçant qu’on lui destinait, et de Peynier fit enregistrer ses nouveaux pouvoirs au Conseil Souverain de la Martinique, le 2 juillet 1764. Cependant, l’état critique du pays demandait qu’on s'occupât de ses moyens de défense ; les troupes de la marine, en partie acclimatées, avaient été remplacées par des régiments, dont les soldats, stupidement employés à la fouille des canaux qui avoisinaient le Fort-Royal, avaient été décimés (1). Les milice (1) Le général de brigade Romanet, dans son Voyage à la Martiniquepublié en 1804, pages 12 et 13, nous explique tes causes qui amenèrent ces mortalités. Il s’agissait de creuser le canal qui ceint la ville du FortRoyal et la place dans une île. Les déjections infectes qui provenaient de celte fouille causèrent la mort d’une grande partie du régiment de Périgord. Il nous apprend encore que les soldats employés à ces travaux

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement