Page 100

448

de leurs propriétés ; et le passif étant plus fort que l’actif, leurs habitations furent donc mises à l'enchère en 1770, alors que, chassés de nos colonies, des prêtres séculiers avaient été envoyés de France pour les remplacer dans leurs cures, sous la direction de l’abbé Perreau , nommé , en 1764 , préfet apostolique (1). Ainsi finit, dans nos colonies, cet ordre célèbre, par trop célèbre, cet ordre qui se vit dévoré par sa propre ambition, qui, comme Saturne de ses enfants, se nourrit si longtemps de ses propres maximes, s’en gorgea tellement, à la fin, qu’il suffoqua sous leur poids. Ultramontains en religion, les jésuites avaient rêvé l’ultramontanisme commercial de nos colonies, qu’ils avaient traduit en accaparement général. Sortant des rails posés par Ignace, ils étaient punis par où ils avaient péché, il s’étaient noyés dans leur avarice ; il leur restait à prouver au monde que le père LaValette seul était coupable ; et c’est ce que soutiendront encore leurs apologistes, malgré les preuves que nous donnons du contraire. Dans la période de leur existence coloniale, les jésuites avaient fait preuve de cette haute intelligence qui les distinguait de leurs rivaux les dominicains. La domination était le but vers lequel ils dirigeaient leurs vues; en Europe, ils espéraient y arriver en tenaillant la conscience des rois, en dirigeant tout ce qui s’élevait vers les hautes régions, et en s'insinuant dans le peuple par l’éducation, par les exhortations, souvent profitables, nous en convenons, mais presque toujours intéressées. En Amérique, ils ne pouvaient y parvenir que par le commerce ; aussi au Canada, au Paraguay, au Brésil, les voyons-nous commerçants. Aux Antilles, comme nous le savons, bornés par les ordonnances, à ne posséder qu’un nombre restreint de carrés de terre, nous les voyons, pendant un siècle, pasteurs, ne s'occuper que du soin de leurs brebis, moraliser leurs nègres, et fonder des ateliers, dont la morale aurait résisté à bien des chocs, (1) Voir les Annales, aux chapitres : Dissolution de la société des jésuites ; Envoi de quelques ecclesiastiques pour remplacer les jésuites,

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement