Page 10

— 358 — sous peu la Jamaïque par sa prospérité ; mais, comme nous le verrons, ainsi que la Jamaïque, la Grenade devait se voir menacée par ses nègres. Puis enfin, des discussions, provenan': des deux nationalités qui habitaient celte île, devaient lui faire éprouver des secousses funestes. La paix, qui étendait ses bienfaits sur nos Antilles, laissait donc le golfe du Mexique dans une tranquillité complète. Les Anglais avaient une œuvre d’agrandissement à poursuivre, les Français, une œuvre de régénération, les Espagnols, une œuvre de conservation, à laquelle ils croyaient travailler en construisant de nouvelles fortifications à la Havane. La Hollande, ébranlée, était absorbée par le besoin qu’elle éprouvait de rétablir l’ordre, si cruellement troublé à Surinam par ses nègres insurgés. La Hollande, durant cette dernière guerre, comme pendant toutes les conflagrations qui mettent les armes aux mains des nations belligérantes de l’Europe, avait récolté quelques profits. Son rôle de neutralité complète lui avait permis d’entretenir des relations lucratives avec la France et l’Angleterre, qui parfois s’étaient servies de ses navires du commerce ; mais, devenue prudente, par suite des leçons que son ambition lui avait values, la Hollande s’était restreinte dans des bornes convenables. Cependant l’Angleterre , si chatouilleuse sur tout ce qui ne coopère pas à fortifier ses projets et ses vues, avait trouvé, dans les quelques secours que nous lirions de la Hollande, un élément de chicane, et quelques navires hollandais avaient été saisis par elle. Son droit était la force ; elle couvrait les mers de son pavillon ; elle s’étonnait de rencontrer sur ses pas l’indépendance se promenant sur son domaine; elle voulut asservir la Hollande, confisquer son commerce, lui tracer sa route, remorquée par elle : c’était le lion qui tenait sa patte nerveuse suspendue sur l’araignée, La France n’avait pas à offrir son concours à la Hollande; alors, comme aujourd’hui, les nations maritimes de l’Europe n’avaient pas besoin du secours de la loupe, pour se faire une

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tome 5 et 2 de la 2ème série. Suite  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement