Page 88

80

qu’on ne voulait que l’amuser jusqu’à ce qu’on eût reçu de nouveaux renforts d’Europe, se remit en campagne, et partout il porta le ravage dans cette colonie désolée (1). Ces causes de ruine, comme nous devons le penser, alarmèrent le commerce de la métropole, auquel il était dû des sommes immenses par les colons de Surinam, et si, déjà inquiétés par les avant-coureurs des massacres dont ils apprirent les résultats en 1751, et dont ils craignaient les suites, les Etats-Généraux allaient expédier des renforts en Amérique, ils se virent dans l’obligation de les activer par ce qui, à la même époque, se passait à Curaçao. Appelée, comme nous l’avons dit, à favoriser le commerce interlope de la Hollande par sa situation, cette colonie, dont nous avons retracé les fastes, appartenait alors à une compagnie qui n’y faisait nul commerce, se contentant de prélever les droits qui lui revenaient sur tout ce qui était transporté dans celle île. Chaque marchandise payait un droit taxé arbitrairement par ceux qui étaient préposés pour le lever, et les étrangers, injustement molestés, étaient surtout ceux sur lesquels s’appesantissaient leur avarice et leur cupidité. La justice ne connaissait point de culte, à Curaçao, et les indignités les plus inouïes y trouvaient de nombreux apologistes. Les Espagnols, par suite des investigations exercées contre eux par leur gouvernement, s’adressaient souvent aux négociants de Curaçao pour faire passer leurs fonds en Europe, mais constamment victimes du vol de ces forbans, ils avaient plus d’une fois porté des plaintes au gouverneur de Curaçao, sans obtenir de réparation. Cet état d’animosité, l’accusation dirigée contre des armateurs, d'avoir jeté à la mer des colons espagnols, des richesses desquels ils sétaient emparés, avaient nui aux relations interlopes de la Hollande à Curaçao avec les colonies espagnoles ; mais l’Espagne, courroucée contre les habitants de celle colonie, avait dé(1) Voyage à Surinam.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement