Page 67

— 59 — La cause réelle d’un acte qui semblait être une provocation, provenait du commerce étranger ; aussi les Anglais et les Espagnols saisirent-ils cette raison pour faire des remontrances. Le Président de la partie espagnole de Saint-Domingue écrivit à Vaudreuil ; une correspondance fut échangée entre eux ; les Anglais, qui parfois faisaient du sel dans quelques unes de ces îles, eurent permission d’y continuer leurs opérations, et en 1754 enfin, arrivèrent de la cour des ordres qui déclaraient les îles Turques domaine du roi d’Espagne, lequel s’engageait à ne laisser aucun peuple s’y implanter, et promettait de ne point souffrir que ses sujets interrompissent, par leurs actes, la navigation de Saint-Domingue. Protocole qui révélait la faiblesse du gouvernement français ; sotte conclusion donnée à un acte qu’il aurait fallu soutenir, et qui provoqua, dans la suite, les discussions que nous raconterons.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement