Page 59

— 51 — rables, que l’autorité se vit obligée de sévir d’une manière rigoureuse, contre ceux qui se portaient sur le terrain et vidaient leurs querelles à coups d’épée. Le colon s’est fait longtemps une gloire, bien à tort sans doute, d’affronter, en champ clos, celui qui l’avait insulté. Les vieux restes de la chevalerie, qui avaient, en France, tracé le point d’honneur , qui avaient dicté le code du duel , s’étaient perpétués chez les colons , et se voyant l’objet d’une surveillance active, se voyant soumis à des peines afflictives en cas de duel, ils adoptèrent, à la Guadeloupe, les rencontres inopinées. De Clieu, à force d’exhortations, calma l’esprit de quelques habitants, et aurait peut-être fait disparaître une animosité dont il déplorait les conséquences, mais, rappelé en France par sa santé il laissa de nouveau le gouvernement de cette colonie à de Labond, le 15 août 1752. Ayant donné au service du roi cinquante des plus belles années de sa vie, ayant doté les Antilles du café, ayant, de sa bourse, aidé les malheureux qui, toujours, avaient trouvé en lui un recours assuré, ce vertueux officier obtint, le 24 septembre, une pension de six mille livres, récompense bien méritée, et qu’on n’éleva à ce taux qu’en considération de ses qualités éminentes. Marié à trois créoles, de Clieu laissait, de sa seconde femme, deux fils, tous les deux au service du roi. Le gouvernement de la Guadeloupe, vacant par le départ de son gouverneur, devint la sollicitude momentanée du ministère. Mais cette sollicitude, motivée surtout par les craintes qu’on avait conçues du commerce étranger, auquel on savait de Lafond fort enclin, se calma dès qu’on eut fait choix du bailly de Mirabeau, Pour aller, en la qualité de gouverneur, rétablir, à la Guadeloupe, les désastres dont se plaignaient les habitants. Mirabeau, entré dans la marine en 1730, venait d’être fait capitaine de vaisseau , et le roi, qui avait voulu, pour remplir ce poste, un homme portant un nom honorable, l’avait lui-même

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement