Page 37

29

ces terres fécondes avait augmenté, il est vrai, mais au détriment des citoyens utiles , mais au désavantage de la France, qui se trouvait déjà inquiétée par les germes de révolte qu’enfantait l’esclavage. Cependant, malgré ce mal rongeur. qui avait fait surgir des empoisonnements, qui avait motivé des répressions et des vengeances horribles, de Chastenoye, que nous savons avoir occupé l’intérim de ce gouvernement à la mort de Larnage, se plaignait de la pénurie que laissait, à Saint-Domingue, le manque de nègres. La France, ou plutôt les négociants français, pouvaient se réjouir ; la consommation de celte denrée, monopolisée exclusivement à leur profit, allait reprendre son cours, la mer redevenait libre, la traite, par conséquent, allait pouvoir recommencer, et bien des ambitions durent se sentir à l’aise. Mais si les négociants de nos ports de mer, et surtout ceux de Nantes, comptaient sur le profit de la traite, comme nous le prouve un Mémoire adressé par ces derniers au ministre, la position de Saint-Domingue, décrite par de Chastenoye dans sa lettre du 17 janvier 1749, donnait quelques inquiétudes en France. « Après les pertes considérables qu’a faites le commerce pen» dant la guerre, disait de Chastenoye à Maurepas, que sa dis» grâce n’avait point encore atteint, il mérite toute protection, » que je tâcherai d’accorder, néanmoins, avec les ménagements » qu’on ne peut, d’un autre côté , se dispenser d’avoir pour les » habitants qui, pendant ces temps de guerre, non-seulement » n’ont pu se défaire qu’avec désavantage de leurs denrées, » mais qui môme ont été beaucoup dérangés par les cor» vées considérables qu’ils ont supportées pour les travaux de » défense auxquels partie de leurs nègres était employée (1). » A ces lignes, nous pourrions en ajouter d'autres ; nous savons quelle avait été la disette qui avait, un moment, nui aux opérations de nos escadres, à Saint-Domingue ; nous savons encore avec quel zèle les colons de cette île s’étaient démunis de leurs (1) Cartons Saint-Domingue, 1749, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement