Page 310

302

ses rapports avec lui étaient même de nature à l’engager à agir sans toutes ces formes souvent nuisibles dans les cas pressés. En conséquence, ayant eu besoin, à l’arrivée de Blénac, de se pourvoir de bestiaux, ses émissaires en avaient obtenu des Espagnols de Saint-Domingue, une fourniture réglée. C’était une ressource pour ceux-ci, dont les revenus trouvaient un écoulement; mais l’esprit soupçonneux du président mit encore des obstacles dans ce commerce, qui plaçait notre colonie dans une position fâcheuse. Encore une fois, on eut à se méfier de l’amitié de nos voisins, et, encore une fois, on fit un appel aux habitants, qui, généreusement, se démunirent de leurs bestiaux, pour nourrir les troupes du roi (1), Cependant l’arrivée de Blénac à Saint-Domingue avait donné l’éveil aux Anglais de la Jamaïque. Les navires de guerre anglais, en station dans les ports de cette île, ne tardèrent pas à circonvenir nos caboteurs. La sortie de Blénac, à la tête de son escadre, le secours qu’il prêta à nos caboteurs, éloignèrent les Anglais pour quelque temps et réveilla le courage de nos corsaires. Le capitaine Fabre se distingua dans un combat livré par sa goélette à une frégate anglaise, qu’il prit à l’abordage. Cette action rappelait le courage des anciens Flibustiers. La modestie de Fabre, après sa victoire, lui attira des éloges flatteurs, et Bory, profitant de l'exaltation que ce succès avait fait naître chez nos colons, leur demanda, en mai 1762, de nouvelles corvées de nègres, qui mirent en état de défense le quartier de Limonade, qu’on avait soupçonné devoir être le but des attaques de nos ennemis (2). En effet, les prisonniers conduits par Fabre à Saint-Domingue, y avaient appris la réunion des escadres anglaises; et, dès lors, supposant que nos ennemis avaient en vue la conquête de notre dernière colonie, on s’apprêta au combat. Le 25 mai, comme nous l’avons dit, avait été signalée la flotte (1) Cartons Saint-Domingue, 1762, Archives de la marine. (2) Description de la partie française de Saint-Domingue, par Moreau de Saint-Méry, vol. Ier, page 162.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement