Page 262

254

Bans cette position atroce, de Lignery pouvait compter le nombre de jours qu’il résisterait encore, n’ayant plus que du bœuf salé pour nourrir ses malades, et la peste menaçant d’envahir ceux qui avaient survécu. Un conseil de guerre, réuni le 3 février, décida qu’un parlementaire serait envoyé aux Anglais. De Labroue, expédié par de Lignery vers Monkton, revint porteur de paroles bienveillantes. Le feu cessa le 4 au matin, et à cinq heures du soir, la capitulation signée, les troupes anglaises prirent possession de la porte du fort. Le 5 février, à neuf heures du matin, la garnison française, portant ses drapeaux, sortit, avec les honneurs de la guerre, d’un fort sur lequel flottaient les couleurs anglaises (1). Certes, Rodney, Douglas, Monkton, les officiers anglais, les troupes anglaises, durent entonner des chants d’allégresse ; maîtres du Fort-Royal, maîtres de l’Ilet-à-Ramiers, qui avait capitulé, maîtres du Lamentin, du Gros-Morne, ils pouvaient compter sur une conquête pleine et entière (2) ; mais, néanmoins, comme ils savaient encore Saint-Pierre et tout le nord de l'île intact ; comme ils savaient également que des secours étaient journellement attendus de France, ils comprirent que leurs succès dependaient surtout de la célérité de leurs opérations. (1) Nous renverrons, pour les détails de ce chapitre, au manuscrit déjà cité et déposé par nous aux Archives de la marine, aux gazettes de 1762, aux cartons Martinique, 1762, aux dossiers du personnel de la marine Latouche le Vassor, de Lignery, et puis enfin au livre intitulé, Lettre d’un habitant de la Martinique à un habitant de la Guadeloupe, sur le siége de la Martinique (1762). (2) Neuf quartiers avaient capitulé. Voir les Annales.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement