Page 246

238

pris de telles mesures, que, s’ils s’attendaient à une défense énergique, nous avions, de notre côté, à nous attendre à une attaque des plus vigoureuses. Attardés quelques jours par les opérations de la Dominique, opérations, après tout, qui s’étaient bornées à faire descendre quelques troupes, à désarmer quelques Français dans l’impuissance de se défendre, les Anglais pouvaient prendre deux routes pour se rendre à la Martinique. La première, par le nord, les conduirait à Saint-Pierre ; la seconde, parle sud, les mènerait au Fort-Royal. Saint-Pierre était le centre du commerce ; mais, ne pouvant espérer de surprendre cette ville, à supposer qu’ils s’en rendissent maîtres après de longs combats, ils comprirent que le Fort-Royal, où nous pouvions nous renfermer, serait d’autant plus difficile à réduire, que là se trouvait le centre du gouvernement. Le premier coup à porter était donc contre cette place, qui, une fois entre leurs mains, les laissait maîtres de la mer, et maîtres, probablement, de l’île entière. Cette réflexion décida quelques irrésolutions; mais comme la flotte anglaise, composée de vingt-neuf vaisseaux de guerre, de douze frégates, de huit galioles à bombes, et suivie de cent cinquante batiments de transport, ne pouvait passer inaperçue pour aborder au Fort-Royal, les officiers anglais, dans un conseil de guerre, arrêtèrent qu'ils attaqueraient d’abord le Marin où serait, tentée une descente (1). (1) Gazettes, 1762. Nous donnons ici les noms des vaisseaux de cette flotte, afin d’en arrêter le nombre, sur lequel les historiens ne se sont pas entendus. Le Marlborough, de 90 canons. L'Oxford, id. Le Foudroyant, de 88 canons. Le Tanguard, id. L’Edgard,de 74 canons. Le Devonshire, de 68 canons.

Le Le Le Le

Dublin, id. Dragon, id. Téméraire, id. emple, id.

Le Sterling-Castle Culloden, id. Le , de 70 canons.

L’Intrépide, id. L’Alcide, id. Le Modeste, de 64 canons. Le Nottingham, id. La Défiance, de 60 canons. Le Norwich, de 50 canons.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement