Page 214

206

blissements anglais, avaient, dès le début de la guerre, porté la terreur dans le commerce de cette nation. Les Anglais, maîtres de la Guadeloupe, et s’appliquant à fournir aux colons de celte île tout ce dont ils pouvaient avoir besoin après des privations si pénibles, devaient s’attendre à se voir gênés dans leurs expéditions. Beauharnais avait mis sous les yeux des armateurs de la Martinique cet appât, et dès décembre 1759, les plaintes des commerçants anglais étaient parvenues à Londres. Pour garer ses nationaux de ces pertes partielles, mais répétées, Moore avait détaché une corvette aux ordres de Nott, qui donna la chasse à nos corsaires. Se ravisant alors, ceux-ci s’associèrent, et ne se contentant plus d’attaquer simplement les caboteurs anglais, ils firent des descentes dans les bourgs occupés par eux, et y portèrent le ravage (1). Ces déprédations, représailles auxquelles les Anglais n’avaient pas songé, les étonnèrent. Dès lors, se voyant obligés à une rude surveillance, des mesures furent prises pour repousser nos attaques ; mais, se formant en escadres, nos corsaires de la Martinique organisèrent sans délai un service régulier entre SaintPierre, le Fort-Royal et les 'îles neutres. Sous cette escorte, qui plus d’une fois fit trembler les vaisseaux anglais, les navires hollandais et nos caboteurs des îles suppléèrent à l’abandon de la France; la Martinique fut approvisionnée de vivres et de munitions. Avec ces secours reparurent la confiance et le courage (2). L’intendant le Mercier de la Rivière lança des ordonnances pour faciliter ce genre de commerce, et des lettres par lui écrites au ministre, demandaient, non-seulement l’ouverture des ports de la Martinique aux étrangers de tous pays, mais encore, afin de prolonger ses moyens de défense, si utiles alors que la France se voyait dans l’impossibilité de secourir ses colonies, à (1) Gazette de Londres, 30 décembre 1760. (2) Gazettes des 18 janvier et 8 février 1760.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement