Page 200

192

bordinatior», ils se voyaient soumis à des corvées pénibles et peu lucratives, l’Espagne ne fournissant plus ses trésors à la rapacité de ceux qui prenaient la mer. Néanmoins , comme nous l’avons dit , si d’autres causes avaient entraîné, chez les colons, un genre de vie auquel on avait voulu plier leurs pères; si la mollesse de l’homme opulent avait remplacé l’activité du Flibustier, le courage était, aussi bien en 1759, qu’au début de la colonisation, et qu’encore de nos jours, le partage de celte race française implantée sous le tropique. Les attaques des Anglais contre la Martinique et la Guadeloupe, malgré l’échec subi dans celte dernière colonie, prouvent ce que nous avançons ici, et l’impassibilité des colons de SaintDomingue, en présence des préparatifs dont les Anglais les avaient menacés, prouve que ses planteurs de 1759 avaient de ce sang qui avait circulé dans les veines de ses anciens Flibustiers. Bart avait apprécié à sa juste valeur le secours qu’il pouvait en tirer, et, dès la fin de 1758, il les avait en partie casernés dans les postes éloignés des villes. Mais, ramenés sur leurs habitations, par les craintes que leur faisaient ressentir la pénurie des vivres et le besoin de surveiller leurs ateliers, ces habitants, momentanément enrégimentés, ne pouvaient suffire à une défense journalière, les corsaires anglais essayant, chaque jour, quelques pillages sur les côtes éloignées des villes, et se rembarquant aussitôt. Dans celte situation, dont il sera facile de saisir tout le côté fâcheux, pour peu que l’on se reporte à la nature des côtes de Saint-Domingue, abordables à peu près sur tout son littoral, Bart déplorait l’absence d’une escadre. Sachant l’Anglais occupé du siége de la Guadeloupe, et la Jamaïque démunie d’une partie de ses milices, il avait songé à une diversion utile dans ce moment de crise. Mais, attendant des renforts de France, qui n’arrivaient point, et ayant à régler quelques questions intérieures, il se borna à encourager la

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement