Page 172

164

Pour parer à ces attaques insolentes, un seul vaisseau français gisait au carénage du Fort-Royal. Le Florissant, noble debris criblé par les boulets anglais, ne pouvait prendre la mer. De Maurville, son commandant, réduit à l’inaction, avait fait passer ses matelots dans le fort Louis. Il ne trouvait dans les arsenaux, aucun moyen de réparer le seul défenseur utile, dans cette occurrence, pour repousser de nos côtes les chaloupes anglaises (1). Cependant, au milieu de toutes les préoccupations que laissaient aux colons de la Martinique le voisinage des Anglais, les nouvelles sinistres qui, chaque jour, leur parvenaient de la Guadeloupe, la famine qui les désolait, les cris de leurs nègres qui vainement imploraient leur pitié, se rendant à l’appel de leurs chefs, ils redoublaient de zèle pour mettre à l’abri d'une nouvelle attaque les points les plus accessibles de l’île. Au morne Garnier, où se voient aujourd’hui les ruines du fort Bourbon, au morne Tartanson, reconnu si important depuis la défense énergique des colons, au morne Folleville, au Marin et à Saint-Pierre, des batteries, élevées par les corvées que les colons avaient fournies, donnaient l’assurance de pouvoir tenir contre les forces que nos ennemis pourraient avec impunité mettre à terre. Réduits à ne plus compter sur les secours de la métropole, attendant avec patience la récolte des vivres qu’ils avaient plantés depuis le dernier coup de vent, nos colons, pleins d’espoir dans la Providence et dans ses décrets, s’encourageaient donc et suppléaient au manque de troupes pour la garde des vigies de la côte, lorsque, le 8 mars 1759, une escadre portant pavillon de France fut signalée au Marin. De Bompar, retardé par les fausses mesures des agents maritimes de Brest, contrarié par les vents, arrivait dans un moment opportun ; et, à l’annonce de son entrée au Fort Royal, la joie (1) Lettre de Beauharnais au ministre, cartons Martinique, 1759, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement