Page 128

120

chis, ni les uns ni les autres n’étaient encore , en 1756, mûrs pour l’insurrection générale. Cette cause de craintes continuelles est assez saisissable, surtout si, posant sous nos yeux le chiffre des blancs, qui ne montait, en 1756, en tout qu’à vingt-trois mille sept cent soixante-dix âmes, nous le comparons à celui des esclaves, qui s’élevait à trois cent vingt-neuf mille (1). Malgré les malheurs qu’une telle disproportion semblait annoncer aux colons de Saint-Domingue, leur courage, quoique amolli, faisait face aux appréhensions qu’ils pouvaient concevoir. L’habitude de la domination faisait plier les esclaves sous la férule qui les assujettissait, et la force morale du blanc, qu'on n’avait point encore sapée, malgré le nombre de ces premiers, les tenait dans une infériorité telle, qu’ils semblaient considérer la mission de leurs maîtres comme une mission sacrée. Mais si, grâce à l’énergie des blancs de Saint-Domingue, la France avait maintenu son pouvoir dans cette colonie, destinée à lui échapper un jour, parce que les blancs y manquaient, la jalousie de l’Espagne, en outre des craintes de la guerre à laquelle on se préparait aussi bien à Saint-Domingue que dans nos autres colonies, gênait, en 1756, et la France et ses colons de Saint-Domingue. L’Espagne, après une si longue apathie à l’endroit de ses colonies, semblait, comme nous l’avons dit au chapitre V, vouloir leur accorder quelques faveurs. Ennuyée des persécutions de l’Angleterre, elle croyait en être quitte après les traités et les indemnités que nous avons relatés. De plus, comprenant mal ses intérêts, l’Espagne (1756), en établissant un monopole pour l’exploitation de Saint-Domingue et de Porto-Rico, non-seulement ne profita point de l’expérience déjà faite par tous les peuples colonisateurs de l’Amérique, mais encore elle remit en (1) Cartons Saint-Domingue, lettre de Yaudreuil au ministre, du 4 janvier 1756, Archives de la marine.

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Histoire générale des Antilles Tomes 5 et 2 de la 2ème série  

Dessales A./Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement